Une envie d’air frais, d’évasion iodée, d’écouter le chant des mouettes et de la mer tout en
dégustant des huîtres ?
Découvrez les huîtres de l’île de Ré, de la production à l’assiette, un incontournable de l’île.

L’ostréiculture sur l’île de Ré

Les étapes de production

Les ostréiculteurs viennent “capter” les larves d’huître en utilisant des supports pour les collecter.
Après captage, les jeunes huîtres (appelées “naissains”) sont baignées dans une eau pleine de plancton, dont elles se nourrissent pour grandir.
Après quelques mois dans l’eau de mer, passés à être bercé par les marées et les algues , elles sont détroquées, c’est-à-dire détachées, puis transférées dans des parcs d’élevage sur l’estran, dans des sacs disposés sur des tables métalliques pour les protéger et favoriser leur croissance.
Elles sont ensuite disposées dans des bassins d’affinage, dernière étape de production des huîtres consistant pour l’ostréiculteur à travailler sur la saveur et la consistance de l’huître.

Les ostréiculteurs rétais

De 6 000 à 8 000 tonnes d’huîtres sont récoltées par les ostréiculteurs rétais tous les ans. Une soixantaine d’ostréiculteurs exercent sur l’île de Ré sur environ 540 hectares de parcs à
huîtres en mer. Autant dire que l’élevage des huître est une vrai tradition sur l’île
La majorité d’entre eux sont des entreprises familiales. Vous trouverez trois types d’huîtres sur l’île de Ré : les fines de claires à la chair charnue, les claires, vertes et moins iodées et les spéciales de claire, à la chair ferme et encore plus généreuse, élevées en marais salant.
Les ostréiculteurs produisent les huîtres dans un écosystème fragile tout en suivant les saisons. Ils doivent braver les imprévus de leur métier ostréicole tout en favorisant la qualité de leur production.
Au bout de 3 ans de soins et de patience, l’huître sera fin prête à être commercialisée pour être dégustée.

Les cabanes à huîtres sur l’île de Ré

Vous pourrez trouver de nombreuses cabanes ostréicoles aux quatre coins de l’île de Ré.
Ces cabanes sont aménagées de la même manière.
Elles comprennent un bassin que l’ostréiculteur remplit à marée haute, des dégorgeoirs où sont entreposées les huîtres pendant quelques heures, une aire de détroquage où l’on détache les jeunes huîtres avant de les mettre en parcs d’élevage et où l’on calibre les autres, et enfin un espace emballage pour conditionner les huîtres en bourriches. Certaines cabane propose des déguqtation d’huîtres creuses et d’huîtres plates de différents calibres généralement accompagné d’échalottes et d’un bon vin blanc. Servies sur des plateaux ces coquillages aux coquilles affinées à la bonne saveur d’iode, prennent le pas sur les très populaires moules.

Creuses ou plates, vous trouverez à satisfaire vos papilles quel que soit le type d’huître et le calibre que vous recherchez.
Faites une halte gourmande dans l’une des cabanes à huîtres rétaises où vous pourrez goûter huîtres et autres fruits de mer savoureux vendus ensuite en bourriche :

Les huîtres sont à déguster sur place ou à emporter et certaines cabanes vous permettent même de les commander en ligne, l’idéal pour profiter des trésors de l’île de Ré n’importe quand !